23/11/2006

Le quai Churchill en rénovation

Enfin, les travaux d’aménagement du quai Churchill, entre le pont Kennedy et le quai Marcellis, ont débutés.
Depuis le développement des horodateurs, que ce soit du côté du Vertbois ou de Longdoz, de nombreux automobilistes trouvaient refuge au quai Churchill où le stationnement était gratuit mais provoquait un parking sauvage qui donnait pas mal de fil à retordre aux riverains, mais aussi aux bus de la TEC.

Cette image devrait donc bientôt appartenir au passé…

De plus, dans la trémie qui passe du quai Churchill au quai Van Beneden (aquarium), un espace sera réservé pour du stationnement en épi et une bande sécurisée sera aménagée pour les piétons.

Il reste à espérer, pour les résidants dont je fais partie, que la Ville n’en profitera pas pour rendre tous ces nouveaux emplacements de parking payants et qu’enfin nos cartes de riverains trouveront un usage adéquat…

Owen |     |   |   Qué novèles ? (12)

Commentaires

S'ils sont payants et que vous avez une carte de riverain, vous ne les payerez pas...

Ou je me trompe...

Publié par Don le jeudi 23 novembre 2006 à 20h33

Répondre à ce commentaire

À mon avis ... ces emplacements riverains restent payants, s'il y a un péage (afin d'éviter qu'ils ne soient "squattés" par certains de ces riverains), mais néanmoins réservés aux détenteurs de la carte, là où elle est valide.

Publié par Owen le jeudi 23 novembre 2006 à 23h17

Répondre à ce commentaire

C'est bizarre.
J'ai une aussi une carte de riverain. Elle est valable n'importe où da,s un dizaine de rue aux alentours de mon domicile.
Leur valeur serait-elle différente selon les rues où on habite ?

Publié par Don le vendredi 24 novembre 2006 à 6h04

Répondre à ce commentaire

Carte riverain Oui, moi aussi ma carte est valable dans plusieurs endroits du quartier : son emploi ne doit pas varier ein d'une même commune.
Sur Internet, par exemple, son emploi est bien stipulé pour certaines communes mais je n'ai rien trouvé sur Liège.
Selon moi, l'usage est donc défini par commune...

Publié par Owen le vendredi 24 novembre 2006 à 14h48

Répondre à ce commentaire

Chronique urbaine d’eye qui ralle. Oui, pas terrible le nouvel aménagement, un nouvel asphalte et des lignes blanches, délimitant les parkings. Bof. Pas d'arbres, de beaux luminaires, pas d'aménagement des surfaces, c’est une « façade horizontale » visible de tous les nombreux riverains. Nécessitant un véritable aménagement urbain de qualité. C’est du bon marché et pourtant ce n’est pas quartier défavorisé
Personnellement, je trouve qu'on devrait reboucher ce tunnel inutile et inesthétique quitte à perdre encore plein de places de parkings.
Résoudre le problème de parking ce n'est pas en créer d'avantages, c’est une suite sans fin alors.
Personnellement je ne suis pas pour le parking payant de ce côté mais je reconnais que c’est un problème pour les riverains. Et tout dépend aussi du prix de l'heure, je sais qu'est c'est encore pire dans les autres pays mais 1, 50 de l'heure, il y a abus et je n'ai pas les moyens de les payer. 50 cent de l’heur avec un maximum de 2 heurs de stationnement serait correct. Et ça sert à quoi ? Payer l’entretient du matériel et le payement des agents de contrôle.
Ce sont les voitures ventouses des gens qui vive dans les campagnes qui viennent travailler en ville qui foute la merde.

Quand je suis sur le pont Kennedy, j’éprouve un sentiment de découragement en voyant cet environnement moche de béton, d’urbanisme incohérent. Et je comprends cette réflexion dans le guide du routard ou l’on qualifie liège de ville de béton, de ville sale, de ville de bagnoles, une ville moche quoi. Une ville de promoteurs. Les Chiroux, c’est moche la station Kennedy du seigneur Uoda est une horreur, Bon sang ! C’est une situation qui vaut la peine de mettre autre chose qu’un car Wash et un parking à aspirateur.

L’ensemble urbaine du Verbois spi + et immeuble de standing du coin c’est déjà un peu mieux comme urbanisme. On peut arriver à un résultat satisfaisant parfois avec un peu de volonté.
Ou le rapport entre les différents immeuble est équilibré et le trêtement des pignons est soignée.
Les affreux pignons de buildings sont de véritables balafres dans nos rues.
Et je ne dis pas que c’était mieux avant, je suis le premier promoteur de l’architecture moderne de qualité sans cette ville.

Tient en passant, bin finalement l’aménagement urbain de Dethier est plus intéressant que celui de Calatrava pour cette avenue que le vont créer en face de la gare des Guillemens jusqu’au quai de Rome. Projet ambitieux, espérons qu’il se réalisera. Et qu’il ne soit pas bloquer pas des recours des riverains égoïstes et bobo inconscients (je fais allusion aux palais de justices) C’est lamentable et scandaleux cette attitude à ne pas accepter que l’on améliore les choses m^me si cela n’est pas parfait. Qu’est ce qu’il veule faire perdurer un chancre urbain durant des dizaines d’années par c ce qui risque d’arriver si les choses se bloque définitivement.

Je parle avec passion parce que je suis attaché à cette ville tout de m^me.
M^me si je trouve que l’on vit mieux à Maastricht, Hasselt, Namur…





Publié par eye le lundi 27 novembre 2006 à 14h53

Répondre à ce commentaire

eye qui râle d'accord avec toi sur beaucoup de points.
Il n'y a aucune cohérence dans l' "architecture" liégeoise: c'est hideux, sans harmonie.
Et c'est bien une ville de bagnoles! Une telle métropole mériterait un périphérique, un métro, un RER,... Au lieu de cela, les autoroutes passent à travers la ville (ex.: les quais de la Dérivation, naguère si paisibles) ou s'arrêtent en plein centre !
Les soit-disants piétonniers sont accessibles aux bus et aux taxis (Pont d'Avroy). On rase des centaines d'arbres pour sa majesté autobus (bd de la Sauvenière). Et les exemples ne manquent pas.
A qui la faute? Aux Liégeois qui, élection après élection, élisent les mêmes édiles qui copinent avec les mêmes entrepreneurs bien connus...
Pauvre, pauvre "Cité Ardente", qui ne méritait pas ça!

Nota : les marquages au sol ont commencé ce matin quai Churchill : effectivement, c’est pas ça qui règlera le problème du parking sauvage, à moins d’un contrôle très strict de la Police. Quant à la rampe d’accès au Ravel (voir le lien ci-dessous), le marquage pour voitures n’est pas indiqué : que faire devant ces pointillés devenus… blancs ??

Publié par Owen le mardi 28 novembre 2006 à 12h34

Répondre à ce commentaire

Chaos urbain suite et fin pour aujourd'hui Pour rajouter une louche
Et pourquoi pas un tramway silencieux, aérodynamique comme celui de Strasbourg souvent cité comme exemple de réussite au niveau des transports en commun.
Le métro, je suis plus septique car la ville n’est pas assez grande.
Et humainement le transport en commun souterrain n’est pas une bonne réponse. Ce n’est pas sécurisant et n’insite pas à les utiliser. La vie n’est pas en sous-sol.
C’est justement un principe qu’on utilise à Mexico, les Métros en surface et les bagnoles en sous-sol affin d’encourager les transports en commun. Enfin dans certains quartiers.
Le boulevard d’Avroy et Sauvenière sont la colonne vertébrale de la ville, le cœur le place Cathédrale et la tête la place St Lambert.
Et pour moi sur une bonne partie du boulevard Sauvenière et Avroy J’aurais supprimé les place de Parkings afin de permettre une piste cyclable « esthétique » et rangée d’arbre.
Ca ne représente pas énormément d’emplacements de voiture alors ça n’aurait pas tellement aggravé la situation.
Améliorer la fluidité du trafique ne fait que reporté le problème plus loin dans le temps et pourquoi pas le compliqué et obliger les gens à se déplacer autrement, retrouver une qualité de vie dans les villes, ce qui insittera les classe moyen à revenir vivre en ville plutot que de développer des lotissements dans les périphéries.
C’est phénomène que l’on peut observer des logements de standing recommence à ce développer à Liège.
Histoire de retrouver une certaine mixité sociale et culturelle qui est une richesse des villes.
Enfin moi la place cathédrale, je le recalifierais totalement mais ça je pense que beaucoup ne seront pas d’accord.
Basardé c parterres de fleurs, ce n’est pas le parc de Versail, ce n’est pas la vie ça. Le piéton, les terrasses doit pouvoir s’approprier cet espace. Il n’y pas tellement de terrasses agréables sur Liège en comparaison avec Maastricht.
Les plus grosses aberrations urbanistiques sont les chiroux, cité administrative, cité des finances et dans une moindre mesure l’Ilot St Georges. Il n’y pas de ralation entre c bâtiments et la rue. Pas de vie.
C bâtiments flottent dans un environnement qui ne les accepte pas. On ne sait pas où l’on doit rentrer. On ne sait pas ce qu’ils expriment. Et ce n’est pas un problème de vocabulaire moderne ou de béton. C’est un problème d’échelle et de compréhension du bâtiment.

Bon j’arrête la parce que je n’en finirais jamais

Publié par eye le mardi 28 novembre 2006 à 15h17

Répondre à ce commentaire

Dans certains quartiers, des emplacements "riverains" ont été créés. J'imagine qu'il en ira de même sur le quai Churchill.

Excepté les parkings gratuits pour riverains, les places en voirie devraient au moins rester aussi chères (voire plus), mais celles en ouvrage diminuer. Ca inciterait les automobilistes à ne pas tourner pour se garer juste devant un magasin, mais à directement se diriger vers le parking le plus proche. Quant à la mobilité (et il ne faut certainement pas parler de "sa majesté l'autobus" à Liège), le plan Transitec d'il y a dix ans, qui proposait des solutions d'entre deux (plus que du bus mais moins que du métro), est resté dans les cartons.

Pour ce qui est de l'urbanisme, Liège devait sans doute passer par les rêves de son époque, devait être désenclavée, et a réussi à démocratiser ses quais et parcs. Mais au détriment d'une esthétique perdue, même si personnellement je suis bien davantage fâché par les pignons aveugles résultants des promotions immobilières, que par quelques immeubles "phares" qui ont au moins le mérite de faire vivre les commerces de jour.

Publié par Laurent le vendredi 8 décembre 2006 à 10h11

Répondre à ce commentaire

Laurent ... Je prends acte de tes réflexions.
Toutes ne m'agréent pas, mais elles ont au moins le mérite d'être honnêtes.
La solution miracle n'existe pas : voir le désastre de Brasilia.
Je n'en démords pas moins sur le "tout à l'auto" et l' "anarchie architecturale" à Liège.
On démolit l'hôpital de Bavière, la prison Saint-Léonard, Espérance-Longdoz, etc... : pour quoi faire ??? Des chancres urbains avec de vagues projets toujours reportés (peut-être vaut-il mieux, d'ailleurs!).
L'avenir (?) nous dira si nos édiles prendront enfin des décisions responsables au niveau de l'urbanisme et de la mobilité : j'ai quelques doutes ...

Publié par Owen le vendredi 8 décembre 2006 à 11h22

Répondre à ce commentaire

Le Métro dans la ville Lorsque que l'on parle de la ville de liège on sous entend chef lieu de la province, capitale de la wallonie, grande gare européenne,... Mais une ville de belgique d'un telle importance dois aussi etre riche en termes d'urbanisme. La ville est exploitée par ses habitants que par un seule moyen de transport qui est les bus. Mais le bus n'as pas ses avantage dans la ville (polution, ponctualité variant selon le traffic, durée de voyage,...etc). Le métro serait plus préférable. Une voir 2 ligne de metro qui parcouriraient toute la la ville région liègoise et ses quartiers (coromeuse, st léonard, ste margueritte, hocheporte, st lambert, cathédrale, avroy, jardin botanique, guillemens, sclessin stade, vennes, belle ile centre commerciale, fragnée, chiroux/croisière, bressoux marché couvert, droixhe, outremeuse, wandre, st gilles,...etc)

Publié par nicolas le mercredi 6 juin 2007 à 22h31

Répondre à ce commentaire

Y a-t-il assez de fréquentation pour alimenter un métro, même sur la "grande longueur" de l'agglomération (la vallée). N'est-il pas préférable de rentabiliser les lignes de chemin de fer existantes et en faire une solution médiane?

PS à Owen. J'avais loupé ta réponse. Je suis de toute façon globalement d'accord avec toi, j'en suis surtout à tenter de rationaliser ce qui est incompréhensible, et à y trouver quelques points positifs. Quand je dis "Liège devait (passer par là)", je devrais plutôt parler de contingences historiques et dire "Liège est"

Publié par Laurent le jeudi 7 juin 2007 à 13h56

Répondre à ce commentaire

Cité administrative Bonjour,

Depuis quelques années, je suis abonné à une revue parlant de patrimoine. Un des journalistes, sebastien charlier, doit être liégeois et publie régulièrement des articles sur not' bon vî mohonne. Dans le dernier numéro, il publie un article vraiment éclairant sur la tour administrative. Fallait quand même oser. Pour moi, ce n'est pas du patrimoine. Mais bon, l'initiative est heureuse car elle replace la construction du bâtiment dans l'époque et apporte ainsi un regard nouveau sur ce bâtiment que l'on a tendance à rejetter.
Osera-t-il un article sur Droixhe?

Publié par Michel le samedi 20 septembre 2008 à 20h20

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire