16/01/2008

NON aux coffee-shops

Bressoux Droixhe dit non à la délocalisation de coffee-shops de Maastricht vers la frontière belge.

VOID

On le sait, Maastricht veux regrouper en un seul établissement des coffee-shops maastrichtois, afin de créer un véritable supermarché du cannabis à la limite de Maastricht et Eijsden et donc aussi tout près de la frontière belge.

Quartiers réputés "sensibles", Bressoux et Droixhe, situés à quelques kilomètres de la frontière hollandaise, font l'objet d'une campagne de sensibilisation anti-cannabis, lancée par le Conseil de quartier. Cette campagne vise à sensibiliser les jeunes et faire échec à ceux qui auraient l'idée de consommer.

Infos : www.nonaujoint.skyblog.com

Owen |     |   |   Qué novèles ? (10)

Commentaires

les artistes en usent et en abusent les campagnes, les jeunes s'en tape. ils préfèrent prendre snoop dog, eminem, marilyn manson comme point de référence et donc, du cannabis ou autres stimulant du genre.

Publié par mark le mercredi 16 janvier 2008 à 12h59

Répondre à ce commentaire

Les « artistes » ... sont loin d'être une référence : pédophilie, alcoolisme, drogues dures, violence conjugale ou autre, mépris total de la société, etc. Sans généraliser (il y a heureusement d'innombrables exceptions), les « stars » montrent souvent l'exemple à ne pas suivre !

En outre, je pense que toute campagne anti-drogue a du bon, même si elle ne touche qu'une faible partie de la population: un jeune qui ne touche pas au cannabis est déjà un candidat toxico de moins ...

Publié par Owen le mercredi 16 janvier 2008 à 14h22

Répondre à ce commentaire

A "mon époque", on pouvait encore aimer Nirvana sans suivre l'exemple de Kurt Cobain (suis toujours là pour en parler, d'ailleurs - sorry pour l'humour noir).

L'esprit critique, ça existe aussi (et puis les artistes têtes de turc ne sont pas nécessairement les pires, c'est un peu agaçant de voir taper systématiquement sur les mêmes - pourquoi pas Britney Spears qui a pas mal de choses à se reprocher?)

Publié par Laurent le mercredi 16 janvier 2008 à 18h58

Répondre à ce commentaire

Eh oui ... Laurent.
Moi aussi (j'avais 16 ans !), j'ai « fait » mai '68 sans toucher à un pétard : chacun son trip ...
Salut les anciens combattants ! ... ;~)

Publié par Owen le mercredi 16 janvier 2008 à 19h10

Répondre à ce commentaire

Faisant aussi partie des "anciens" , je suis tout à fait d'accord avec cette campagne. J'habite Visé, et ici, il y a près de 3000 adolescents qui étudient dans les différents établissements scolaires. , de plus le soir, nous avons la "chance" de voir débarquer, les clients de la drogue qui rentrent de Maas qui zonent dans la ville car ils ont raté le dernier train pour Liège ou parce qu'ils sont à court de fric. Alors , pour nous ,ici, ce projet est une catastrophe. -

Publié par Mamyni le jeudi 17 janvier 2008 à 8h14

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce que ça va changer ? Je ne comprends pas très bien cette levée unilatérale de boucliers. Si des drogués transitent déjà par Visé en revenant de Maastricht, en quoi le nouveau complexe prévu va-t-il accroître cette situation ? La rendre pire ? Vous pensez vraiment que, parce qu'on va regrouper des coffe-shop, ca va augmenter le nombre de junkies qui vont traverser la frontière ?

Moi, je pense plutôt que ce regroupement
1. permettra de mieux contrôler et surveiller ce qu'il s'y fait
2. dissuadera des p'tits jeunes "bien" de se rendre dans un endroit qui aura vite une réputation douteuse aux yeux d'un non-initié ; contrairement à un coffee-shop noyé dans une ville comme Maastricht, et dont la visite est plus discrète...

Je suis moi-même à 100% contre la vente, l'achat et la consommation de toutes ces merdes, mais je trouve que le poids des conséquences positives (moins de drogués et donc de criminalité à Maastricht, qui est une ville bien agréable à visiter et BIEN plus propre que Liège) est écrasant par rapport aux craintes peu fondées des habitants de Visé, Liège et alentours... :o)

Publié par DJ InZeMix le mercredi 23 janvier 2008 à 5h46

Répondre à ce commentaire

Ça se défend Dans un autre ordre d' « idées » (!), il y a les "Eros Center" en Allemagne, qui regroupent en un seul lieu les innombrables bordels de plusieurs villes, et où tout est bien contrôlé (sécurité, hygiène, tarifs, ...).

Drogue, sexe, etc. : rien n'empêchera ces "commerces", alors pourquoi ne pas les regrouper hors-ville?

Dans le cas de Maastricht, il est quand même dommage que ça se fasse près de la frontière belge : un peu comme une certaine centrale nucléaire française. Mais ça, on n'y peut pas grand chose...

L'essentiel de la campagne de Bresssoux-Droixhe vise tout de même, d'abord et avant tout, il ne faut pas l'oublier, à dissuader les jeunes de fumer un joint : et ça, c'est positif !

Publié par Owen le mercredi 23 janvier 2008 à 10h57

Répondre à ce commentaire

Apparemment, il y aura un autre centre au nord de Maastricht. Donc ce n'est pas non plus exactement comme les centrales nucléaires hollandaise et française plantées dans des "replis" de la frontière...

Publié par Laurent le vendredi 25 janvier 2008 à 11h25

Répondre à ce commentaire

le cannabis tue ?? j'aimerais voir les preuves

seul la combustion tue mais la consomation sous fourme de vaparisation ou gateaux ou infusion dans des matiere grasses (lait) ne tue en auccun cas il y a meme pas moyen de faire une overdose (se qui est dangereux ces de la metre au meme rang que les drogue dur au yeux des jeunnes)

l'herbe a des propriété anti cancereuse
soigne et atténue pas mal de maladie (sclerose, ...) sans effet indesiré
et redonne l'appeti et le sourire au personne suivant un lourd traitement
et offre de belle alternative au calment trop violant qui malheureusement son en vente

oublié pas que avent ou rendait etenche les bateau avec l'etoupe de chanvre

les bible etais en chanvre la declaration d'independence est en chanvre
les voiles de bateau les habit l'huile des roue des carrosse et la meme huile etais utilisé dans les lampes
et les graines torrifié les pates et bien d'autre son des produit derrivé classique du chanvre

alors oublié le bourage de crane et penser par vous meme

alcool je compte meme pas les mort par ans
aspirine: 1000 mort par ans
chanvre cannabis herbe hash : 0 mort par ans

la lois ne devrais jamais faire plus de mal que le delis en lui meme
et quand je vois comment les certaine personne perde tout pour si peux
j'en vien a me demandé les reel motivation des grand de ce monde

Publié par Debuison le vendredi 4 mars 2011 à 2h31

Répondre à ce commentaire

bien dit , et c'est clair qu'il ne faut pas confondre le cannabiss comme une drogue dur j'en fume mais pas en abusant (j'ai 17ans bientot 18) mais il faut compensser aussi avec impeu de sport et aussi se fixé des limite et ne pas en abuser!!!!

Publié par simonin le lundi 7 mars 2011 à 17h58

Les commentaires sont fermés.