07/02/2008

Pour la Saint Valentin, dites oui



... au don d’organes, au don de sang

Missing imageDepuis la loi de 1987 basée sur le principe de la solidarité présumée, il entre dans les compétences des services de l’échevinat de l’état civil d’acter la volonté ou le refus des citoyens que soient prélevés des organes après leur mort. Pour ce faire, les citoyens sont reçus, avec la toute discrétion nécessaire à ce type de démarche dans un bureau du rez-de-chaussée de la Cité administrative et dans les Mairies de Quartier ou Antennes administratives.

Même si le nombre d’inscrits sur la liste de donneurs d’organes a augmenté de plus de 6 % l’an dernier en Belgique, 77.000, le nombre de patients sur les liste d’attente est encore élevé.

A l’occasion de la Saint-Valentin, Madame l’échevin de l’état civil, forte du symbole de cette fête, a décidé de lancer une campagne de sensibilisation aux dons d’organes, en collaboration étroite avec certaines associations oeuvrant dans ce sens.Elle a également invité l’échevin des Services sociaux, Benoît Drèze, qui a la santé dans ses compétences à se joindre à cette action en organisant, le même jour, au même endroit, en collaboration avec la Croix-Rouge de Liège, une collecte de sang.

En ce qui concerne le don d’organes, un stand d’information sera installé dans le hall d’accueil de la Cité administrative. Des bénévoles de différentes associations, des personnes en attente d’un organe ou des personnes transplantées, donneront aux citoyens toutes les informations nécessaires.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

Les commentaires sont fermés.