24/04/2008

L’imaginaire africain, dans la collection privée de Kadri Agha

Missing image

Missing image

Cette exposition présente environ 200 pièces, réunies par un anthropologue-ethnologue au cours de ses voyages en Afrique et choisies pour leur signification philosophique, spirituelle et sociale mais également pour leur beauté et leur force expressive.

Statues d’ancêtres ou de Reines-Mères, objets de culte et de cérémonies, portiques de sanctuaires, masques, casques, statues votives ou fétiches, reliquaires, représentations de rois ou de guerriers, tous ces objets reproduisent les formes naturelles. Il s'agit donc d'un art vivant, issu de sociétés traditionnelles qui ont leur histoire.

L'expo est accessible au MAMAC jusqu'au 29 mai, du mardi au samedi (de 13 à 18 heures), le dimanche (de 11 à 16h30) mais fermée les lundis et le 1 mai.
L'entrée est de 5€, de 3 € pour les étudiants, les groupes et les pensionnés et gratuite pour les enfants de moins de 12 ans et groupes scolaires de la région liégeoise avec possibilité de visites guidées (sur réservation : Art&fact 04/366 56 04)

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

Commentaires

merci pour l'info

Publié par sanza le jeudi 22 mai 2008 à 15h53

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.