08/09/2008

Fermeture de “salons” de prostitution

© belga 2008


La Ville de Liège s'apprête à adopter un nouveau règlement de police en matière de prostitution qui entraînera la fermeture de la cinquantaine de salons situés dans le quartier Cathédrale Nord, en plein centre ville.

Edit : Les salons de Cathédrale Nord vont disparaître !

Ce lundi en soirée, le conseil communal de Liège a adopté un nouveau règlement de police en matière de prostitution qui entraînera le fermeture des 51 salons des ruelles de l'Agneau et Champion, dans le quartier Cathédrale Nord.

Le règlement adopté est en fait un amendement de l'ancien règlement de 2005 qui interdisait les salons sur l'ensemble du territoire communal, à l'exception des deux ruelles en question.

Le nouveau règlement abroge simplement cette exception, à partir du 1er avril 2009. La prostitution en salon sera alors complètement interdite à Liège, même si elle reste autorisée dans certains "bars" (la nuance est importante) soigneusement répertoriés et identifiés de la rue Varin, dans le quartier des Guillemins.

Owen |     |   |   Qué novèles ? (3)

Commentaires

Quelle est la différence entre "bar" et "salon de prostitution". Dans les premiers, on propose au client de boire avant de passer à l'acte, alors que dans le second on preste tout de suite le service, c'est ça? N'est-ce pas un peu hypocrite d'interdire les uns et de tolérer les autres?

Publié par Sam le mardi 9 septembre 2008 à 22h40

Répondre à ce commentaire

Effectivement Sans doute les bars rapportent-ils plus d'argent à la Ville que les salons .. ;~)
En tout cas, bon débarras pour [i]Cathédrale Nord[/i], dont l'immobilier risque en effet de connaître un boum, un peu comme une partie de la rue du Pot d'Or il y a quelques années..

Publié par Owen le mercredi 10 septembre 2008 à 8h21

Répondre à ce commentaire

Ne faudrait-il pas se poser la question de savoir à qui va rapporter la plus-value? Qui a placé ses billes là? Quels projets sont en cours?

Mais je m'inquiète surtout pour les dames. Le réseau socio-sanitaire qui les encadre ne s'est pas construit en un tournemain; que va-t-il se passer, en aussi peu de temps et sans véritable alternative?

Publié par laurent le mercredi 10 septembre 2008 à 13h44

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.