22/02/2009

Stationnement aux arrêts de bus


Le TEC Liège-Verviers attire l’attention des automobilistes sur l’importance qu’il entend accorder au respect du Code de la route en matière de stationnement aux arrêts de bus.


Nombre de conducteurs de voitures, camionnettes et même camions se garent sans aucune gêne sur les emplacements, pourtant bien balisés, réservés à l'embarquement et au débarquement des usagers des bus.

Ce phénomène, qui résulte généralement d’un manque de civisme, menace la sécurité de la clientèle (va-et-vient loin du trottoir) et gêne considérablement le confort aux arrêts. Il est également source de ralentissements, d’irrégularité, voire d’interruption de trafic. Il s’agit d’une nuisance qui va à l’encontre du respect d’autrui, de la convivialité et de la mobilité de tous en milieu urbain.

Le TEC Liège-Verviers mène actuellement une campagne de lutte contre le stationnement illicite aux arrêts d’autobus. Des folders sont apposés sur le pare-brise des véhicules mal garés pour sensibiliser les conducteurs qui n’ont pas respecté les zones d’arrêt et les informer des risques de dépannage qu’ils encourent…

Si vous ne pensez pas à autrui, pensez à votre portefeuille !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (3)

Commentaires

Ajoutons à cela, ceux qui ne savent toujours pas ce qu'est une place pour handicapé ou pour riverain !

Publié par JP le dimanche 22 février 2009 à 11h30

Répondre à ce commentaire

Exact En fait, tout se résume au respect, dans le sens large, de la vie d'autrui, sans négliger sa propre identité.
Qu'il s'agisse de circulation automobile, ou de bien autre chose, une certaine courtoisie de mise naguère ne semble plus avoir sa place aujourd'hui.
Bien triste ...

Publié par Owen le dimanche 22 février 2009 à 14h37

Répondre à ce commentaire

Ne sois pas pessimiste, on rencontre plein de gens cordiaux et polis partout (mais il est vrai que je n'ai pas encore l'âge pour pouvoir comparer ;-)). Sur la route, c'est autre chose, mais l'accroissement de la circulation ne peut qu'augmenter les frictions. Les inciviques marquent plus les esprits. Quant au TEC, il a fait de gros progrès pour ses clients: trottoirs élargis dans les zones sensibles (cfr galerie du Longdoz), zone bus devant les entrées de parking d'immeuble et non plus devant les rares emplacements en voirie (rue de Campine).

Publié par laurent le mercredi 25 février 2009 à 9h36

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.