27/09/2009

Pour une ville propre ?

Tout le monde a vu cette vidéo qui fait... tache. A méditer ou à rouspéter !



L’échevin de la Propreté publique, André Schroyen, a réagi promptement au sortir du collège communal. Il explique en substance que les sacs bleus ramassés avec les jaunes sont des sacs qui ont été placés trop tard pour leur ramassage officiel de 7h50 ou dont le contenu était non conforme (un autocollant rouge a été apposé dessus).
Deux possibilités se présentent alors, soit les ramasser à 10h lors de la collecte des jaunes, soit les laisser traîner. On ne peut pas non plus les ramasser lors de la collecte des cartons...

Nous avons choisi la deuxième, car l’hygiène et la salubrité publique sont nos priorités. Et puis, dans le cas contraire, nous recevrions des vidéos montrant des sacs jonchant les trottoirs pendant 2 jours », souligne l’échevin. En outre, il rappelle que plus il y a de sacs bleus avec les jaunes, plus le volume facturé par Intradel est important, et plus ça coûte aux finances de Liège. Ce qui ne l’arrange pas.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (2)

Commentaires

Une manière de résoudre le problème serait que les trois camions passent dans un intervalle relativement court.

Dans ma rue, les sacs bleus et cartons sont ramassés entre 7h et 7h30, les sacs jaunes vers 15h. Celui qui a "oublié" de sortir ses poubelles la veille les sortira le lendemain dans la journée en se disant que de toute façon tout partira.

J'ai le souvenir qu'au début de ce système, les trois camions se suivaient sur une heure de temps.

Publié par Ø le dimanche 27 septembre 2009 à 11h09

Répondre à ce commentaire

limites du système Le problème est aussi que si un particulier dépose un sac au contenu non conforme, le sac ne sera pas récolté, il recevra un autocollant et le quidam sera condamné à le trier pour la semaine suivante. Mais qu'en est-il devant les immeubles à appartements, où pas mal de gens vont se sentir dédouanés par la masse et laisseront le sac en place...

Dans mon quartier, les gens sortent leurs sacs à partir de midi la veille de la récolte. A 17h, la rue en est remplie. Pourtant, il est en principe interdit de les sortir avant 20h. Pas très joli non plus...

Publié par laurent le mercredi 30 septembre 2009 à 9h22

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.