29/04/2011

Journée du livre gratuit

Ce samedi, de 13 à 17 heures, le Foyer culturel d’Hognoul (12, rue Louis Germeaux à Hognoul) organise une journée du livre gratuit.

VOID

Le principe est simple: vous apportez des livres ou revues en bon état mais qui vous encombrent. Ils ont ainsi la possibilité de plaire à d’autres lecteurs et vous, vous pouvez repartir, gratuitement, avec un ou plusieurs des trésors “ abandonnés ” par d’autres. Mais si le nombre d’exemplaires emportés n’est pas limité, les abus sont, évidemment, déconseillés.

L’appel au bon sens est lancé.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

Attention à la contagion



Une épidémie de rougeole s'étend pour le moment en Belgique, principalement le long de la frontière française. Il paraîtrait que la contagion pourrait atteindre Liège, dès la fin du mois de mai.

Soyons vigilants car si la maladie est habituellement bénigne, on signale cette fois une vingtaine d'hospitalisations, suite à des pneumonies, des encéphalites ou encore un cas de choc septique chez un nourrisson d’un an.

Pour rappel : le vaccin (inoffensif et efficace) contre la rougeole n’étant pas obligatoire, 15 % des Wallons ne seraient pas en ordre de vaccination.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

28/04/2011

Je lis dans ma commune

En 1995, la conférence générale de l'Unesco instituait la date du 23 avril comme Journée mondiale du livre et du droit d'auteur.

L'Unesco étendait ainsi à l'ensemble de la planète une vieille tradition catalane, qui consiste à offrir, le jour de la Saint-Georges, un livre et une rose. La date elle-même n'a pas été choisie par hasard. Elle correspond non seulement à la fête de Saint-Georges, considéré comme le patron du livre, mais aussi à la mort de trois grands auteurs du patrimoine mondial: William Shakespeare, Miguel de Cervantes et l'Inca Garcilaso de la Vega, tous trois décédés le 23 avril 1616.

Depuis 1996, plus de 80 pays à travers le monde profitent de cette date pour organiser des événements qui replacent le livre au centre de la vie quotidienne et citoyenne : conférences, débats et distribution de livres dans les pays en voie de développement, événements promotionnels, dédicace et fêtes du livre dans les pays occidentaux.

Depuis 2002, la Belgique célèbre le 23 avril avec cet événement d'envergure qu'est l'opération Je lis dans ma Commune, opération originale qui vise à encourager les acteurs locaux des communes de Bruxelles et de Wallonie à développer des projets autour du livre et de la lecture.



Cette année, la manifestation Je lis dans ma commune se déroulera jusqu'au 1er mai 2011 et aura pour thème Passionnément livres.

Pour en connaître le programme à Liège, cliquez ICI.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

26/04/2011

Quiz avril 2011

Rien de tel qu’un petit quiz pour faire travailler ses neurones, après ce long et chaud week-end pascal …

Alors, quel score allez-vous réaliser sur 20 ? (rien à gagner, sinon mon estime !-)





1 - Sur quelle place, modifiée en 2010, se trouve-t-on ?







2 - Pour quelle compagnie aérienne travaille Natacha,
créée par notre dessinateur liégeois Walthéry ?







3 - Quelle décoration reçut la Ville de Liège, en 1919 ?







4 - Qui a sculpté ce « Plongeur » ?







5 - Comment étaient qualifiés les « coups de tête » de Tchantchès ?







6 - À quel artiste liégeois, familier de ce genre de représentation,
doit-on ce tableau ?







7 - Dans cette vignette, extraite de Tintin au pays des Soviets,
quel mot prononcé par Milou a-t-il été masqué ?







8 - Quel est ce pont ( gravure de 1850 ) ?







9 - Quel est ce pont (gravure de 1826) ?







10 - Dans l’album en wallon liégeois des « Bijoux de la Castafiore »,
quelle station de télé réalise l’interview du Rossignol milanais ?







11 - Certains d’entre vous connaissaient (?!) ce cinéma coquin
(ex-Lumière) rue de la Sirène.
Il est photographié ici à son
emplacement précédent (avant son éboulement) :
dans quelle rue se trouvait-il (de 1953 à 1973) ?







12 - Comment se nomme le stade de Sclessin où évolue
le club de football « Royal Standard de Liège » ?







13 - Quelle invention doit-on à cet illustre Liégeois ?







14 - Qui fut le commanditaire de l’assassinat
de l’évêque saint Lambert ?







15 - De quel département français la ville de Liège fut-elle
le chef-lieu de 1795 à 1814 ?







16 - Dans la première version belge du Monopoly,
quelle était la couleur du terrain de la place St-Lambert à Liège ?







17 - Dans ce roman, un petit groupe d’artistes liégeois, fréquenté par
Georges Simenon dans les années 1920, les "Compagnons de l'Apocalypse",
se réunissait dans un local bien précis : lequel ?







18 - Où se trouve, à Liège, une allée Frédéric Chopin ?







19 - Qui fut l’architecte concepteur du Passage Lemonnier ?







20 - Quel illustre Liégeois eut l’honneur de figurer sur
le dernier billet de 100 francs belges ?


Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (6)

La question du mardi 330

VOID

Quel est ce bâtiment ?

Owen |     |   |   Qué novèles ? (2)

25/04/2011

"Tête de bœuf" à Liège



Encore un film tourné à Liège !

Il y a quelques mois, nous avions déjà parlé de ce polar, réalisé par Michaël R. Roskam et intitulé Tête de boeuf (Rundskop). Cette fois ça y est : le week-end dernier, il est sorti au cinéma Sauvenière et nous en savons désormais un peu plus sur les scènes de tournage dans notre Cité ardente

La parfumerie de la rue des Guillemins, l’immeuble arrondi des Terrasses à Liège et l’Ixo-Club de Tilff font partie du décor du film.

Dans ce film, Michaël R. Roskam (originaire de Saint-Trond) mise sur l’authenticité : Jacky, un agriculteur limbourgeois (joué par Matthias Schoenaerts) trempe dans la mafia des hormones et est sur le point de passer un marché avec un important trafiquant. Un agent fédéral est assassiné. Jacky est soupçonné. De lourds secrets et le passé ressurgissent.

Le réalisateur a choisi des acteurs du nord et du sud du pays et n’a pas hésité à intégrer la frontière linguistique, réalité belge. J’avais peur du dosage de l’accent, surtout avec un réalisateur flamand ! Au début, lorsque je parlais avec l’accent liégeois, tous les Flamands de l’équipe étaient morts de rire, confie Jeanne Dandoy, le premier rôle féminin.

Résolument belge, ce film a déjà fait plus de 400.000 entrées en Flandre.

Comme pour les productions des frères Dardenne, je me réjouis déjà de me laisser aller au petit jeu qui consiste à reconnaître les lieux de tournage liégeois…

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

24/04/2011

Pauvres œufs de Pâques !

Cliquez sur l’image…

Missing image

Joyeuses Pâques !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

22/04/2011

espacesainmichel

L’îlot Saint-Michel, dans le centre-ville, perd son T, et s’appellera désormais “espacesainmichel”, et se veut “ un espace respectueux de l’environnement où l’accent est mis à différents niveaux pour le bien-être de tous ”.

VOID

L’espacesainmichel accueillera à présent un marché éco, tous les mercredis de 13 à 19 heures, où les marchands proposeront des produits issus de la culture biologique, des légumes de saison, ainsi que des dégustations de produits de la région. Un projet de fourniture d’énergie verte est également en cours pour l’ensemble des bâtiments.

Pour célébrer ce changement de nom, une grande chasse aux œufs sera organisée ce samedi 23 avril, à 13 heures, dans l’espacesainmichel. L’invitation est lancée à tous les enfants !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (3)

21/04/2011

La Bètchète

Depuis peu, Liège possède un nouvel ouvrage d’art urbain. Il a été placé au carrefour de l’Opéra et il est censé rappeler l’ancien bras de la Meuse qu’était à l’époque le boulevard de la Sauvenière.

VOID

Jusqu’au 19e s., le boulevard d’Avroy et celui de la Sauvenière étaient un long bras de la Meuse et tout le centre-ville n’était qu’une île. Sur le fleuve, un des bateaux les plus en vogue à l’époque était une petite embarcation à fond plat et au nez pointu que les Liégeois surnommaient familièrement: “la Bètchète ”.

C’est pour rappeler cet ancien bras de La Meuse, mais aussi ces bateaux de l’époque, que le sculpteur liégeois Pierre Pétry a ainsi nommé son œuvre. Il s’agit de deux poissons stylisés et la bouche ouverte qui sortent du fleuve. Ils sont évoqués par deux longues lames d’acier en inox, réalisées par les ateliers Melens et Dejardin de Jupille.

Au départ, cette œuvre avait été prévue dans le cadre du réaménagement du carrefour Avroy-St-Gilles. Avec les ombrelles de Michel Léonardi, elle avait gagné un concours d’art urbain et devait se placer devant la banque de Schaetzen. Mais, au final, ce carrefour s’avéra déjà beaucoup trop encombré de mobilier urbain.

Encore à l’état de chantier, cette commande de la Ville (pour un montant de 65.000 €) sera bientôt dotée d’un éclairage et inaugurée officiellement à la mi-mai.

VOID
Une « vraie » bètchète

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (2)

20/04/2011

Les “pistards” liégeois

À la veille des grandes classiques wallonnes, voilà un livre qui tombe bien. Les éditions Noir Dessin publient, en effet, Vélodromes et champions d’autrefois en province de Liège. L’ouvrage, largement illustré, est signé Jean-Pierre Ropet.

VOID

Avec ce livre, vous allez pouvoir vous replonger dans un univers aujourd’hui révolu dans notre région, celui des courses sur piste entre 1900 et 1990. Du vélo sur piste au tandem, des courses en triplette ou même en quadruplette, vous allez tout savoir sur le sujet.

À la fin du 19e s., le sprint belge, avec ses quatre Liégeois — Robert Protin, Jean Broka, Louis Grogna et Charles Van Den Born —, brille sur toutes les pistes européennes.

À une certaine époque, Liège et sa province ne comptaient pas moins de cinquante vélodromes, éphémères pour la plupart, ou vraiment prestigieux comme ceux de Verviers et de Rocourt.

La grande et la petite histoire des “pistards” liégeois sont riches d’anecdotes savoureuses.

Ainsi, saviez-vous que certains sprinters ne roulaient pas le dimanche, et ce uniquement par conviction religieuse? Des coureurs liégeois ont été pris pour des espions lors d’un entraînement sur route en Italie car ils roulaient dans un domaine militaire sans le savoir.

Saviez-vous aussi que certains coureurs buvaient du champagne avant chaque course, qu’un autre encore recommença une nouvelle carrière sportive alors qu’il était déjà grand-père, qu’un pistard de la province de Liège reçut la Légion d’Honneur, qu’un autre fit équipe avec son propre père... ?

Un livre à «pédaler» sans modération …

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)