30/08/2011

Des échangistes sur le seuil des religieuses

Effervescence des Soeurs (une dizaine de religieuses, âgées de 41 à 90 ans) au Carmel de Cornillon ! Si vous ne connaissez pas encore la nouvelle, sachez qu'elles sont désormais voisines d'un club échangiste.

Depuis le 12 août, les Caves de Cornillon (connues par tous les Liégeois pour leurs soirées à thèmes, mariages et soirées-étudiants) a changé de look, de tendance et d'ambiance : tous les vendredis, samedis soir et veilles de jours fériés, The One (tel est son nom) propose à ses clients une ambiance cosy, discrète et libertine.

Voici ce que disait, ce matin, le journaliste de la Meuse au sujet de ce nouveau club :

Les directeurs ont joué la carte de la discrétion. Il faut franchir le passage d’une cinquantaine de mètres pour voir la première annonce, à quelques mètres de l’entrée. Une réception accueille les clients, juste devant une salle remplie de casiers. Les libertins pourront y laisser vêtements et effets personnels. Au bout du vestiaire, quelques espaces salons et un bar. À droite, la piste de danse podiums et barres de pole danse inclus. À gauche, la salle de restaurant. Jusque-là, “ The One ” se distingue à peine des clubs traditionnels. Mais si l’on se hasarde dans les recoins des caves, l’activité libertine de ce club ne fait plus aucun doute. Des petites alcôves plus ou moins discrètes ont été aménagées sous les voûtes. S’il n’y a pas de code vestimentaire spécifique dans le club, il faudra néanmoins tomber la chemise pour avoir accès aux pièces destinées aux parties fines et au bain nordique, une sorte de jacuzzi relaxant. Sous-vêtements et tenues légères y sont exigés.

Missing image


Le club ne vise pas exclusivement un public libertin. Certaines personnes viennent aussi pour la musique et pour l’ambiance. Il faut dire que la formule est relativement avantageuse. Au prix de 50 ou 85€ par couple, selon le jour, l’entrée donne droit à des restaurations et des boissons à volonté.

Soeur Thérèse-Marie, la prieure du Carmel, est très choquée : De telles pratiques près d’un sanctuaire ! Sainte-Julienne, à l’origine de la Fête-Dieu, a vécu ici. Un club de ce type, c’est loin de l’idéal Chrétien. Les jeunes étaient finalement moins dérangeants. Bruyants, certes, mais au moins leurs dérives étaient moins nettement affichées.

L'avenir nous dira ce que donne finalement ce voisinage, pour le moins surprenant...

Sachez cependant qu'une centaine de personnes a déjà participé aux premières soirées du club The One. Quant à son site internet, il a enregistré 2600 visiteurs sur 10 jours. Et l'un des responsables ajoute : Essentiellement des Liégeois. Il faut savoir que 33% des libertins sont Liégeois. Liège arrive avant Bruxelles puis Charleroi. Je ne pense pas que les mots dérive et débauche soient adaptés. Le monde libertin, c’est mieux que ce qu’on voit sur les parkings des discothèques classiques. Chez nous des médecins ou des avocats viennent et ça se passe dans le respect, entre adultes consentants. Pas de relations gay ou fétichiste, il y a de lieux spécialisés pour ça.

Si vous voulez en savoir davantage sur cet endroit, cliquez sur la photo.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

27/08/2011

Liège Expo 2017 : le futur site de Coronmeuse

Si vous allez sur YouTube, 7 vidéos sont déjà disponibles sur ce sujet.

Vous aurez également la possibilité de souscrire un abonnement afin de pouvoir visionner les vidéos à venir, avec alerte -mail pour n'en rater aucune...

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

26/08/2011

La Bourrache



La Bourrache est une Entreprise de Formation par le Travail formant des demandeurs d’emploi dans les domaines du maraîchage biologique et de l’entretien écologique de parcs et jardins. Cette entreprise produit ses propres légumes Bio qui sont ensuite vendus sous forme de paniers. La Bourrache se rend également chez les particuliers afin de réaliser et entretenir leurs jardins.

Ce dimanche, La Bourrache ouvre ses portes afin de faire découvrir aux visiteurs ses différentes activités mais aussi leur faire goûter sa restauration bio.

De nombreuses activités pour petits et grands sont prévues : chasse aux trésors, découverte didactique du site, démonstration de traction animale, contes et histoires, animation musicale...

Ces animations gratuites sont accessibles de 11h00 à 18h00, sur le Site des Tawes (rue Coupée), ce dimanche 28 août.

Pour connaître l'horaire des activités proposées tout au long de la journée, cliquez ICI .

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

25/08/2011

Coldkiss en concert

Ce vendredi 26 août, un concert d'un nouveau style aura lieu à La Péniche LA LEGIA, quai du Barbou. L'entrée (10€) sera possible dès 20h.



Ce soir-là, le public présent assistera à la naissance (en direct et avant toute répétition) d'un nouveau groupe : Coldkiss.

Quels sont les téméraires capables de tenter cette expérience ?

Ils sont 4 : René Stock (basse) Bruno Meeus (Batterie) Michel Seba (percussions) J.P.Froidebise (guitare) qui axeront la soirée sur le groove et l'improvisation. Tout un programme !

Pour plus de renseignemnts, formez le : 0475347821.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

24/08/2011

Frigiden, le frigo transparent



Coup de chapeau pour les artistes liégeois mais il y a aussi des inventeurs à Liège ! Le dernier en date est un habitant d'Esneux : René Denooz.

René a inventé le frigo intelligent ou plutôt le frigo magique : vous touchez le miroir se trouvant sur la porte de votre frigo et... magie, celui-ci se transforme en vitre vous permettant de voir le contenu, resté au frais, sans dépenser l'énergie nécessaire à l'ouverture de la porte et sans réchauffement de l'intérieur de votre frigo, durant le choix de vos mets préférés.

René se confie : Je vois bien que souvent, lorsqu’on ouvre le frigo, on ne sait pas toujours ce qu’on va y prendre. Et du coup, la porte reste ouverte, parfois longtemps. Ça utilise pas mal d’énergie et c’est aussi mauvais pour les aliment...
Je souhaite rester propriétaire de mon invention. C’est pour ça que je souhaite la louer, en trouvant un partenariat où tout le monde y gagnerait.


En investissant toutes ses économies, soit environ 120.000, René Denooz a, pour 25 ans, fait breuveter et protéger son invention dont le nom officiel est : le Frigiden.

Actuellement, René est en contact avec une firme d'électroménagers mondialement connue qui possède le cahier des charges mais aucune réponse n'a encore été donnée. Suspense !

Si vous voulez tout savoir sur le Frigiden, cliquez http://www.frigiden.com/fr/index.php.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

23/08/2011

Liège ma ville en chanson

Si je vous dis Michel Desaubies, vous allez me dire : qui ça ?

Si je vous parle du clip de la chanson "Liège, ma ville", vous allez la fredonner, j'en suis certaine.



Michel Desaubies est un artiste fier et fan de sa ville et comme tous les chanteurs fiers de leur ville, à la façon de Nougaro, il la chante et ce, depuis 1992. Voici ce qu'il raconte au sujet de la naissance de sa chanson (propos recueillis dans le journal La Meuse) :

J’avais 22 ans et j’étais en vacances en France avec un ami. Je n’avais qu’une chanson en tête, c’était “Toulouse” de Nougaro. Je la chantais à longueur de journée. Mon ami, à qui je cassais les oreilles, m’a alors dit : “Chante un peu autre chose. Chante Liège, par exemple !” Et je l’ai pris au mot. J’ai attrapé une feuille et un stylo et je l’ai écrite, pour rire. Finalement, c’était sans doute mon moins mauvais texte à l’époque !"

La chanson était écrite en alexandrins mais il manquait la musique : Mon frère Dimitri s’en est chargé. Mais ensuite, j’ai laissé la chanson au tiroir. Jusqu’à enregistrer une première démo en 2002.

C'est en fait le clip qui, peu de temps après, fait de cette chanson le succès que nous savons. En effet, au cours d'un concert, alors que Michel Desaubies entonne Liège, ma ville, Liège, ma belle, quelqu’un dans le public tombe sous le charme de la chanson. C'est Roland Orlando, un vidéaste amateur qui, après le spectacle, vint trouver le chanteur.

Michel Desaubies ajoute : Il m’a demandé s’il pouvait réaliser un clip pour illustrer ma chanson. J’ai été très flatté et je lui ai dit oui !

Nombreux sont les artistes qui ont chanté Liège : Brel (Il neige sur Liège), Marka (Made in Liège), le groupe de rap Starflam (Marseille-Liège) sans oublier les incontournables Gauff’.

Le plus grand souhait de Michel Desaubies serait que quelqu’un décide un jour de produire un album-compilation de toutes les chansons sur Liège. Je partage son souhait ! Pourquoi pas dans le cadre de Liège 2017 ?

Voilà, cet enthousiasme pour notre Cité ardente méritait bien un coup de chapeau...

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

20/08/2011

Quand Liège était une cité lacustre

Si vous voulez tout savoir sur nos grands boulevards : leur histoire, leurs transformations au fil des années, leur évolution, les anecdotes qui les illustrent ou encore les informations concernant les cinémas qui s'y trouvaient, les animations qui les faisaient vibrer, les statues qui les décoraient, la vie en général sur leur parcours, ce livre de Claude Warzée (aux Editions Noir Dessin) fera votre bonheur.



Ce livre de 200 pages est illustré de plus de 400 documents dont de nombreux inédits.

Bref, le bouquin idéal (19€) pour cette fin de vacances, une balade nostalgique dans notre Cité ardente encore quadrillée de cours d'eau.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

18/08/2011

Les 5 nouveaux Citoyens d'honneur

Depuis 1996, le bourgmestre de la ville de Liège élève des personnalités au rang de Citoyens d'honneur. Actuellement, ils sont au nombre de 30 dont Pierre Bartholomée, Pierre Kroll, Santiago Calatrava, l'actrice Deborah François, les artistes Luis Salazar, Jacques Charlier ou encore le Standard de Liège.

Ce dimanche, Willy Demeyer a ajouté 5 personnalités à ce palmarès hors du commun.



Il s'agit de :

  • La journaliste (RTBF) Hadja Labib (liégeoise d’adoption), pour la création de l'ASBL Passeurs de Lumière (maison de production)
  • L’ancien consul honoraire des Pays-Bas à Liège, Peter Van Ettro, pour l'ensemble de sa mission
  • Le Français Olivier- Noël Martin, promoteur et copropriétaire de l’Hôtel cinq étoiles Crowne Plaza
  • Jean Joly (entrepreneur dans la construction) pour son engagement en faveur du basket liégeois
  • Stefan Agnessen, fondateur liégeois du Festival du cirque européen

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

17/08/2011

Perdus/trouvés aux fêtes du 15 août

Au lendemain des fêtes du 15 août, on nettoie, on range et on trouve... On trouve de tout !

Ce matin, j'ai relevé un article de presse qui traitait des objets trouvés sur le site des festivités d'Outremeuse : il y a des sacs, des portefeuilles, des parapluies, des GSM mais aussi d'autres objets beaucoup plus inattendus comme des poussettes, des pantalons, une paire de palmes ou encore une poupée gonflable.

Quel est donc le parcours de ces objets trouvés par des particuliers ou par les services de nettoyage de la ville ?

Olivier Spissen, responsable des opérations-nettoyage du week-end dernier, en Outremeuse, nous dit :

Cette année, on a trouvé énormément de choses mais souvent dans un état catastrophique. Par exemple, on a retrouvé une quantité incroyable de chaussures d’hommes et de femmes, impossibles à récupérer! ... On a aussi ramassé pas mal de pantalons et de chemises déchirés ... On est attentifs quand il s’agit de portefeuilles ou de sacs, parce qu’on y retrouve souvent des papiers d’identité. La consigne nous indique lors de les renvoyer au commissariat ... On commence à travailler à 5 heures du matin, quand les gens font encore la fête. Quelques-uns viennent alors nous trouver pour nous demander si on a mis la main sur leurs clés de voiture ou ce genre de choses ... Un monsieur s’est présenté à nous, dépité, nous expliquant qu’il avait perdu sa compagne et sa voiture. Quelques heures plus tard, nous l’avons croisé dans une boulangerie : il déjeunait avec sa compagne et il avait retrouvé son véhicule.

Ce lendemain de 15 août a battu les records d'originalité : l'objet trouvé n'était autre qu'une toilette mobile flottant sur la Meuse ! Dans ce cas, ce sont les pompiers qui se chargent de la récupération de l'objet.


D'autre part, au bureau des objets trouvés de la Ville, les quatre personnes qui s'y relayent ne chôment pas, les lendemains de fête comme le 15 août. Ainsi, rien que pour ce mardi, 20 appels ont été reçus dont les 3/4 concernaient les festivités du week-end, sans compter les 19 personnes venues directement au guichet.

Comme le précise un des responsables de ce service :

Les objets, eux, n’ont une chance d’arriver que bien plus tard au bureau situé sous l’Îlot Saint Michel. Comme on le répète à chacun, le délai pour retrouver un objet est en moyenne de 10 jours minimum à 6 semaines maximum. Si le bien n’a pas été récupéré par son propriétaire après 6 mois, on l’envoie au CPAS de Liège.

Le commissariat d’Outremeuse travaille également beaucoup, lors de ces 3 jours de fête. Ce week-end, une cinquantaine d’objets ont été ramenés alors qu’au cours d'un week-end normal, on n'en récolte que 4 ou 5. Il s'agit principalement de portefeuilles, de clés ou de sacs dont le contenu est étudié afin de retrouver les propriétaires des papiers d'identité et ainsi leur éviter l'opération des duplicata : ... on passe par les renseignements du 1307 pour contacter les gens et les prévenir que nous avons leurs papiers. C’est fastidieux mais ça leur permet d’économiser leur temps et leur argent mais après une semaine, on les envoie au bureau des objets trouvés, précise un policier.

Si par malheur, vous faites partie de ces victimes, vous voilà mis au courant du trajet de votre objet perdu. Vite, allez le récupérer : voir le site objets trouvés de la Ville de Liège !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

16/08/2011

Tous à vélo !

En 2012, Liège verra le départ du Tour de France.

Voilà une belle occasion pour mettre le vélo à l'honneur, thème du cortège folklorique des fêtes du 15 août en Outremeuse, cette année...

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)