30/09/2011

Deux fois Liège dans le Monopoly version 2011



La dernière version du Monopoly belge vient de voir le jour et Liège y occupe une place importante puisque désormais deux cases lui sont réservées sur les 22 : 8 wallonnes dont Binche, Chimay et Nivelles, une germanophone : Malmedy, Bruxelles, les aéroports de Zaventem, de Charleroi et d'Ostende. Par contre, Dinant, Verviers, Tournai et Arlon ont disparu du plateau de jeu.

Les deux cases liégeoises sont : le Palais des Princes-Évêques et l’aéroport de Bierset.

Les 22 villes sélectionnées sont le choix des internautes (236.000 Belges) qui, l'hiver dernier, avaient été appelés à voter pour la sélection des villes à représenter dans la version 2011, en vente depuis ce vendredi, au prix d'environ 35€.

Dans le nouveau jeu, c'est Anvers (4 millions d'euros) qui devient la ville la plus chère, suivie de Bruxelles (3,5 millions d'euros), Gand arrivant en troisième position. Quant à Liège, vous devrez débourser trois millions d'euros pour l'acheter.

Pour l'anecdote : 15.000 boîtes Monopoly de cette nouvelle édition belge ont été produites et conservées sous clé, en France, jusqu’à aujourd’hui.
D'autre part, savez-vous que chez nous, le Monopoly détient la plus grande part du marché des jeux de société, avec 5,5 à 6% ?

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (2)

Commentaires

Malmédy ne fait pas partie de la communauté germanophone mais de la nouvelle "Fédération Wallonie Bruxelles". Elle est commune a facilité pour la minorité germanophone.
Malmédy faisait effectivement partie de la Prusse jusqu'en 1919, puis du Reich, mais était considérée comme romane et wallonne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_germanophone_de_Belgique

http://fr.wikipedia.org/wiki/Malmedy

Publié par Ø le samedi 1 octobre 2011 à 13h30

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette précision car personnellement, je ne connaissais pas cette nouvelle "Fédération Wallonie Bruxelles".
Bons "Baisers de Malmédy"... moi, c'est ça que j'préfère ! :-))

Publié par Hollynx le samedi 1 octobre 2011 à 14h49

Les commentaires sont fermés.