22/10/2011

Il était une fois les vieux métiers



J'aime beaucoup les galeries commerçantes comme la Médiacité ou Belle-Ile mais je regrette les épiceries de quartier. Elles avaient une âme et un charme à tout jamais disparus, absents dans ses géants de la modernité où tout est fait pour acheter vite et bien.

Cette photo me rappelle l'épicerie de la rue Mandeville. J'y achetais mes Bazooka et mes Solus à la rhubarbe. L'épicière, comme sur cette photo, disposait à l'occasion des cageots ou paniers sur son seuil et maintenant, à la place de ce magasin où il faisait bon acheter du fromage à la coupe, se trouve un club échangiste... Et oui, c'est ça aussi, notre époque !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

Commentaires

Oui, moi aussi.
Et les peittes épiceries, on n'en trouve presque plus de nos jours...

Publié par planete bleue le dimanche 23 octobre 2011 à 0h41

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.