26/02/2012

La Copareye, le retour

Connaissez-vous la Copareye ?

La Copareye est en fait une cloche, la mythique cloche de la cathédrale Saint-Lambert qui disparut entre 1418 et 1793. Cette énorme cloche, au son très grave, sonnait toutes les heures, d’où son nom wallon de Copareye (coups pareils), à moins qu’il ne signifie coupe-oreille comme le raconte l'histoire de la cloche de la retraite.



Un fragment de 6 kilos fut conservé au Musée de la Vie wallonne et l'ASBL Liège Demain (groupe informel de citoyens, de responsables d’entreprises et d’institutions publiques et privées créé en 1998, dont le but est de diffuser une image positive de la Ville et de mettre au point des projets concrets au service de cette image) a l'intention de faire sonner à nouveau cette cloche.

En effet, le Centre de recherche et de formation musicale en Wallonie, le son de la "Copareye" a pu être reconstitué. Afin de faire revivre aux Liégeois "les heures enchantées de Liège" et la "voix de Liège" qu’était cette cloche, les tenants de "Liège Demain", Pierre Fontaine et François-Xavier Nève en tête, ont imaginé un véritable "son et lumière".

Ainsi que l’échevin Michel Firket l’a expliqué en prélude à la session plénière de "Liège Demain", la visite de son chef de cabinet Jean-Marie Verdière à Bratislava, où il a assisté à un spectacle de ce type, fut aussi déterminante. Le projet, dont le coût, pris en charge à hauteur de 50 % par la Ville, est estimé à 120000 euros, doit voir son aboutissement en octobre prochain, à l’occasion de la "Nuit des Coteaux". À 21h et à 22h, les 16 piliers de l’ancienne cathédrale s’illumineront puis retentira le son reconstitué de la "Copareye", avant que la part belle soit faite à des morceaux de compositeurs liégeois de renom. B.B.


Vivement voir ce spectacle !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

23/02/2012

Liège, where else ?

Encore une belle promo pour notre Cité ardente. Laissez-vous balader dans Liège....

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

21/02/2012

Peluches en vedettes



Jusqu’au 24 mars prochain, vous pourrez admirer les oeuvres de plusieurs artisans liégeois qui exposent à la Maison des métiers d’art (rue des Croisiers à Liège) sur le thème des Monstres, doudous et Cie. Cette exposition dédiée aux peluches est accessible du lundi au vendredi, de 12h à 18h et le samedi, de 11h à 17h.



Qui d'entre nous n'a jamais possédé, dans son enfance, et même parfois après, un doudou, une peluche, un ourson... auquel il pouvait confier ses rêves les plus secrets, ses courroux, ses états d'âme ?
Nous nous souvenons tous de son parfum particulier, de son goût, de ses déformations progressives dues aux différents traitements que nous lui faisions subir: des gestes de tendresse les plus fous aux plus sévères colères.


Bref, un retour dans le passé que je me réjouis de faire, d'ici quelques jours...

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

19/02/2012

Red Market

Missing image


Ce mercredi, un Red Market (nouveau concept de magasin dans la région liégeoise) a ouvert ses portes à Jemeppe (rue de la Station).

Ce magasin du groupe Delhaize est inédit dans notre arrondissement. Il en existait déjà à Gembloux, Andenne, Gosselies, Jemeppe-sur-Sambre, Opwijk et Tielt-Winge et Jemeppe est la première commune liégeoise sélectionnée.

Qu'est-ce un Red Market ?

Il s'agit d'un supermarché sans superflu ni luxe, sans caissières mais avec selfscanning. Au moment de payer, une seule file et dès qu'une caisse se libère, le premier client de la file peut s'y rendre.

De plus, ce genre de magasin est ouvert sept jours sur sept sauf le dimanche après-midi et le lundi matin.

Pour en savoir plus et faire une visite virtuelle des lieux, cliquez sur l'image.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

14/02/2012

Il était une fois les vieux métiers



Et en ce temps-là, pas de Saint-Valentin pour réchauffer les coeurs après le travail !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

12/02/2012

Une belle initiative pour les démunis



Par ces températures extrèmes, les gens de la rue et les plus démunis d'entre nous sont vraiment en difficulté. C'est pourquoi, en plus des aides habituelles comme les abris de jour ou de nuit, le Forem, l'ULg et la Mosquée ont décidé d’ouvrir leurs cafétérias aux demandeurs d’emploi et personnes précarisées.

- Le Forem offre ainsi du café et des collations de 8h30 à 16h30, tous les jours.
- Le centre islamique et culturel de Liège propose des repas chauds aux sans abris tous les soirs (de 18h à 20h) à la Mosquée de Bressoux (rue de Port).
- Quant à l’ULg, elle a organisé une récolte de vêtements chauds, de sacs de couchage, de lits de camps... qui ont été remis au CPAS, ce vendredi.

Voilà un bel élan de solidarité liégeois que j'avais envie de souligner et mettre à l'honneur.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

09/02/2012

Liège en 1970

Tout me semble si proche et si démodé à la fois, surtout les bus et les voitures.

Ma mémoire ne me donnait pas ces images et j'avais oublié la façade rococo de l'ancien Inno.
Et vous ?

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (2)

07/02/2012

Liège Impertinente

Encore un livre sur Liège ? C'est vrai que le sujet en attire pas mal, que ce soit du côté de la rédaction ou du côté de la lecture.

J'ai découvert cet ouvrage en me baladant sur le Net mais je ne le connais pas. Si par hasard l'un d'entre vous l'avait lu, qu'il se manifeste afin de savoir ce qu'il en pense...



Ce livre est un ouvrage collectif de trois générations d’artistes qui parlent de Liège sur le mode de l'humour, à travers des lieux qui les touchent.

Pas de clichés au fil des pages mais une évocation du paysage liégeois lors de flâneries sentimentales des trois auteurs : Christian Libens, René Cabodi et Martin Georis qui recherchent la vérité et les secrets des lieux qu'ils parcourent.

En vente dans toutes les bonnes librairies au prix de 19€, ce bouquin est édité chez Weyrich.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

05/02/2012

Notre Bouli Lanners rafle 5 Magritte

Missing image

Le Liégeois Bouli Lanners et Rundskop-Tête de boeuf (tourné à Liège) à l'honneur aux Magritte du cinéma, ce samedi soir. Pour rappel, les Magritte récompensaient (pour la seconde fois) le cinéma Belge.

Les Géants (de Bouli Lanners) a récolté cinq Magritte : celui du meilleur film, du meilleur réalisateur, de la meilleure image (Jean-Paul De Zaeytijd), de la meilleure musique originale (Bram Van Parys) et de la meilleure actrice dans un second rôle (Gwen Berrou).
L'autre grand bénéficiaire de la soirée est le film bilingue, Rundskop-Tête de boeuf (de Michaël R. Roskam) qui lui a été récompensé pour le meilleur film flamand en coproduction, le meilleur scénario original ou adaptation, le meilleur acteur et le meilleur montage.

Pour avoir le Palmarès complet, cliquez sur l'image mais sachez que :

Dix-neuf prix étaient en jeu lors de la cérémonie présidée par le réalisateur français Bertrand Tavernier et présentée pour la deuxième année consécutive par l'actrice et réalisatrice Hélène Noguerra. Lubna Azabal a reçu le Magritte de la meilleure actrice pour son rôle dans le film "Incendies". L'actrice a dédié son prix "à toutes les femmes du printemps arabe". Le prix du meilleur acteur a été attribué à Matthias Schoenaerts pour son rôle dans "Rundskop - Tête de boeuf". Jérémie Renier a remporté le Magritte du meilleur acteur dans un second rôle pour sa prestation dans "Potiche". La jeune génération n'a pas été oubliée, Erika Sainte a reçu le Magritte du meilleur espoir féminin pour son rôle dans "Elle ne pleure pas, elle chante" et Thomas Doret celui du meilleur espoir masculin pour sa prestation dans le film des frères Dardenne "Le gamin au vélo". Les lecteurs du magazine Ciné télé revue pouvaient également voter pour un prix du public qui a été attribué à l'actrice Virginie Efira. Par ailleurs, un Magritte d'honneur a été remis à la comédienne française Nathalie Baye pour l'ensemble de sa carrière. (QUJ)

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

04/02/2012

Piste de ski au centre ville

Garmisch-Partenkirchen, version liégeoise ? Point du tout, notre gare sous la neige !



Je ne sais pas si vous êtes allés à la gare depuis qu'il neige mais qu'est-ce qu'elle est sombre avec son manteau blanc ! Calatrava ne la reconnaitrait pas, lui qui la voulait ouverte à la lumière du soleil...

Personnellement, je me demande si la structure résistera au poids de la neige. Les spécialistes disent que oui. En tout cas, je la préfère l'été...

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (2)