12/03/2013

Nouvelle marque en vue à Liège



Filles à Papa est la marque de fringues liégeoise créée par Carole et Sarah (deux sœurs liégeoises) qui monte, qui monte !

Bouli Lanners portait l’une de leurs casquettes à la cérémonie des Magritte, Laeticia Hallyday a été vue avec un de leurs slims et la chanteuse R&B Rita Ora s'habille également chez Filles à Papa.

Comment caractériser cette ligne de vêtements ?

Conçue et dessinée à quatre mains, Filles A Papa est une ligne instinctive, franche et spontanée. Assumés jusqu'au bout, les vêtements de Carol et Sarah sont pour les affranchies, les joueuses et les rebelles.

Puisant leurs sources d'inspiration dans la culture rock et punk, les deux sœurs élaborent un vestiaire fait de pièces fortes et revendiquées, oscillant entre le sportswear américain et l'élégance européenne. Leur mode est un message de liberté et d'indépendance, à porter bien ajusté. On pense à l'insolence de Debbie Harry et au glamour sans âge de Kim Gordon.

Les frontières tombent entre casual et élegant, masculin et féminin, raffiné et brut. Les paillettes se marient à l'utilitaire, l'oversize épouse le skinny. Riches de contrastes et d'influences, les collections Filles A Papa sont à la fois énergiques, chic et décomplexées. Le jour se mixe avec la nuit, les registres se brouillent et s'entrechoquent, créant une alchimie moderne pour des filles d'aujourd'hui. Graphiques et structurées, les vestes affinent la silhouette et les jambes se moulent dans des slims sexy. Les matières du soir se dédramatisent dans des formes souples et confortables, aussi faciles à vivre qu'un t-shirt.

Combinables selon l'humeur et faits pour le quotidien, les vêtements Filles A Papa deviennent vite des compagnons de route. Refusant de se prendre au sérieux, Carol et Sarah s'amusent avec la mode, célébrant ses paradoxes et sa vitalité.



A Liège, la boutique se trouve rue du Pot d'Or mais d'autres magasins sont accessibles notamment à Bruxelles et à Spa.

Une bellle réussite pour ces deux sœurs mais un seul détail me chagrine : les prix !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

Les commentaires sont fermés.