25/03/2013

Des « trémies » à la pelle !

Trop de travaux dans l’hyper-centre ? Vous n’avez encore rien vu ! Le SPW (Service Public de Wallonie) est sur le point de lancer une série de travaux, dont certains visent à condamner différentes trémies.

VOID

D’abord la trémie Piercot sur le boulevard Frère Orban, puis la trémie d’avenue Blonden devant la cité des finances.

« Nous réalisons ces travaux dans le cadre du boulevard urbain », précise Dominique Verlaine directeur des routes à Liège. Le but est de ralentir le transit et favoriser les connexions avec les divers quartiers traversés.


Un tunnel de la largeur d’une bande de circulation sera creusé sous l’avenue Blonden, entre la rue des Guillemins et la rue Paradis.

« Cela permet d’évacuer plus facilement la circulation en sortie de ville », ajoute Dominique Verlaine. « Pour ce chantier la trémie de la rue Paradis est en partie détruite et intégrée au nouveau tunnel. »


Toutefois, dans le cadre de la demande de permis du tram, la trémie Charlemagne disparaîtra sans être réaffectée. Sur le Boulevard de la Sauvenière, c’est l’accès au tunnel des bus vers la place Saint Lambert qui sera supprimé, pour que le tram puisse passer en surface.

« Le tunnel en tant que tel va subsister mais nous n’avons pas encore de réaffectation », informe Philippe Achten, porte-parole à la SRWT (Société régionale wallonne de transport) propriétaire de l’ouvrage.


Le tunnel situé devant le Grand Curtius sera comblé, aussi, en prévision du passage du tram quai de la Batte. Ce tronçon avait été construit dans les années 70, dans l’attente d’un métro.
Triste pour le Musée des transports en commun qui y conserve sa collection.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

Commentaires

Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous..............
Et si on s'ennuie, on rebouche les anciens.
Ainsi, tout le monde est content : ceux qui sont pour et ceux qui sont contre les p'tits trous

Publié par marie-blanche remacle le lundi 25 mars 2013 à 11h55

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.