25/04/2013

La Batte, son futur proche et son avenir



Durant les travaux liés au futur passage du tram et afin de compenser la perte d’espaces qui en découle, la Batte s’étendra désormais jusqu’au pont Kennedy et perdra la zone de vente située entre le pont Maghin et l’ancien hôtel Bedford. D'autre part, comme l’accès souterrain au tunnel situé devant le Grand Curtius doit être remblayé, une troisième allée sera créée, tandis que les travaux s'effectueront en deux temps : d'abord côté ville (avec une seule allée) puis côté Meuse.

Ainsi la Batte, le plus ancien marché de Belgique et le plus fréquenté d'Europe, tentera de traverser cette période difficile avec le moins de désagrément possible. A voir...

Parallélement à tous ces problèmes liés à la modernité de notre Cité ardente, un autre projet (plus agréable, cette fois) se profile à l'horizon : la Batte comme chef d’oeuvre du patrimoine. Et pourquoi pas ?

Nous devons cette idée de faire du marché de la Batte un chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Elisabeth Fraipont (conseillère MR à Liège) qui, lundi prochain, proposera au conseil communal de soumettre la candidature. Affaire à suivre...

Voilà donc deux nouvelles de taille pour notre marché dominical qui semble traverser le temps sans trop prendre de rides.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

Commentaires

Bonjour,

J'habite sur la Batte depuis une dizaine d'années et je ne peux que déplorer ce marché qui se tire de plus en plus vers le bas.
Entre les prix qui y deviennent équivalents aux supermarchés, des produits souvent de piètre qualité et des stands de plus en plus uniformes et sans interêts, il pourrait être bon d'essayer de voir la qualité de ce marché repartir à la hausse.
Si votre projet va dans ce sens, ce ne peut être qu'une bonne idée.

Cordialement.

Publié par Pirot Vincent le lundi 29 avril 2013 à 20h11

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.