30/12/2013

Les SDF, parqués aux Guillemins



Je viens de découvrir cette note dans la presse. Je trouve l'initiative un peu choquante, malgré la bonne intention. Probablement à cause du titre : la SNCB planque ses SDF dans le parking de la gare, mais pas seulement...

Les SDF squattant la gare, ce n'est plus permis. Alors, la SNCB a fait un geste : depuis début décembre, ils peuvent aller se reposer (tous alignés, bien rangés !) dans le parking, dans un espace délimité par des barrières Nadar, sous la surveillance d'une caméra à 360°.

Les SDF doivent se présenter entre 23h45 et minuit aux emplacements de parking qui leur sont réservés dans le parking derrière la gare, accessible au fond de la galerie commerciale. L’endroit est délimité par des barrières. À 5 heures du matin, un garde vient les réveiller et ils ont dix minutes pour rassembler leurs affaires et partir.

Que faire à cette heure, par grand froid ?

Certains tentent de dormir dans un coin de la gare, d'autres s'y promènent ou encore cherchent un abri dans les environs. Tous se faisant rejeter...

La solution du parking n'est donc pas suffisante, même si cela leur permet de dormir quelques heures au chaud (tout relatif) et sous surveillance afin qu'aucun ne fume, ne boive ou ne se drogue, sous peine d'exclusion.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

Les commentaires sont fermés.