31/01/2014

Un graff pornographique dans le quartier nord

Comme vous le savez certainement, j'aime les (vrais) graffiti que je considère comme de l'art urbain et auxquels je dédie d'ailleurs un blog : Hollynx Graffinity.

Depuis toujours, j'insiste lourdement sur la différence essentielle à faire entre les graffiti et les tags que je considère, quant à eux, comme de la dégradation.

Au vu du graffiti (que je vous présente en version non censurée) semant depuis quelques jours la polémique dans le quartier Saint-Léonard, je pense ajouter dorénavant un critère à mes choix : le bon goût du sujet...



L’art peut-il tout se permettre jusqu'à représenter une scène pornographique sur les murs de Liège ?

L'espace utilisé pour ce graffiti est en fait une palissade mise à la disposition des collectifs, par la Ville, dans le cadre des projets Paliss’art. Certains y verront donc probablement un message mais je peux comprendre l'indignation des riverains, même si la structure d’art contemporain Espace 251 Nord (sur le mur de laquelle cette scène a été réalisée) se dit profondément attachée à la liberté d’expression.

Comment vont réagir les autorités de la ville ?

En effet, certains habitants veulent porter plainte. Affaire à suivre...

Commentaires

Bonjour,

Nous tenons à préciser que le mur sur lequel ce graffiti a été réalisé n'est pas celui d'Espace 251Nord mais qu'il est une propriété de la Ville de Liège.
Nous n'avons donc absolument aucun rapport avec celui-ci.

Olivier Robichon
Chargė de projets, Espace 251 nord

Publié par Olivier Robichon le vendredi 31 janvier 2014 à 19h27

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette précision....

Publié par Joëlle Sacré le vendredi 31 janvier 2014 à 23h25

Le bon goût est très relatif... La preuve en est les réactions outrées pour ce graffiti assurément porno... alors que le graffiti tout aussi pornographique avenue Louise attribué à Bonom n'a jamais été effacé et a été encensé jusque par des échevins... La représentation d'un coït serait-elle plus choquante que celle d'une masturbation ? Comprenne qui pourra...

Publié par Nanash le samedi 8 février 2014 à 5h40

Répondre à ce commentaire

Il y a une nette, très nette différence entre les deux

Publié par Alex le mercredi 19 février 2014 à 13h56

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.