09/02/2014

Le crayon caché

Connaissez-vous Émile Deshayes (1875-1946) ? Si non, à travers les quelques notes ci-dessous et un montage de ses principales œuvres, découvrons-le sans tarder...

Le "crayon caché" constitue une œuvre foncièrement originale. Ce sont plus de 400 portraits aux crayons, à la plume ou à l'aquarelle, se situant à mi-chemin entre la caricature et une évidente démarche humaniste.

Deshayes a dessiné, en dilettante, une foule de personnages habitués des cafés et restaurants de Liège. Il exécutait la plupart de ses croquis sur un journal étalé devant lui et dissimulait ainsi à ses voisins et cibles son activité « semi-clandestine ».



Outre la grande qualité graphique de ces portraits, ceux-ci présentent une sorte de fresque de la société liégeoise de l'entre-deux-guerres. C'est toute une époque qui est ainsi évoquée, dans les attitudes, les coiffures, les tables rondes des bistrots, les musiciens ambulants qui en constituaient le décor quotidien. Ces portraits-minute, datant pour la plupart des années 1920-1930, sont étonnants de vie, de vérité.

148 de ces dessins sont conservés à l'Université de Liège (Collections artistiques de l'Université de Liège)


Commentaires

Fan, fan, fan ! Mieux qu'avec nos appareils photos modernes, cette saisie de l'instant, pas vrai ?

Publié par Joëlle Sacré le dimanche 9 février 2014 à 0h45

Répondre à ce commentaire

Génial !

Publié par PhiLippe le vendredi 21 février 2014 à 10h32

Répondre à ce commentaire

Je trouve aussi...

Publié par Joëlle Sacré le vendredi 21 février 2014 à 15h35

Les commentaires sont fermés.