28/04/2014

Du nouveau pour les étudiants



Depuis quelques jours, la société ZeroCopy a lancé sur le marché un service bien intéressant pour les étudiants : l'impression gratuite de leurs cours grâce à la publicité.

Cette société, nouvelle en Wallonie, compte déjà 35.000 utilisateurs en Flandre.

Comment ce système fonctionne-t-il ?

Les étudiants peuvent tout simplement avoir accès gratuitement à des imprimantes en s'inscrivant sur le site www.zerocopy.be, le principe étant celui d'un cloud.
Une fois l'inscription terminée, chaque inscrit (muni désormais d'un login) peut télécharger ses cours (ou autres documents) et se rendre ensuite dans un commerce équipé d'une imprimante ZeroCopy pour les imprimer, sans frais.

Comme dit précédemment, ce service n'est possible que grâce à la publicité : des bandeaux publicitaires, noir et blanc pour ne pas perturber l’éventuelsurlignage des cours, apparaissent au bas des pages imprimées.

25/04/2014

Vol au-dessus de Liège

Voici un petit film que j'ai trouvé sur le Net...

Il s'agit du survol du Mémorial Interallié avec un Phantom DJI et sa Zenmuse et GoPro3. Un drone, quoi !

Le document est étonnant et les images surprenantes donnant de Liège une vision peu courante.

23/04/2014

Nouvelle invention pour le tourisme : le Bowit



Les Liégeois sont décidement de grands inventeurs !

En effet, Denis Streel vient de mettre au point une solution exceptionnelle et gratuite pour la diffusion d’informations : le Bowit.

Qu'est-ce que cette nouveauté ?

Il s'agit d'une borne touristique pour smartphones et tablettes permettant de voir des films et de recevoir des explications didactiques, dans un musée ou sur un site touristique, sans accès à Internet.

Le visiteur ne dépense donc rien et peut consulter ces renseignements partout, même où il n'y a pas de réseau. Il a également la possibilité de télécharger sur place un dossier sur l'attraction visitée ou divers renseignements la concernant, stockés dans la borne (la zone couverte par ce système est signalée par un panneau multilingue et explicatif), protégés et non modifiables par les visiteurs.

Comment le Bowit fonctionne-t-il ?

Autonome et peu onéreux, ce boîtier se place en hauteur ou à un endroit inaccessible du public. Il s’alimente sur secteur, sur batterie rechargeable avec panneau solaire ou sur toute autre forme d’énergie électrique. Enfin, il n’a pas besoin d’entretien et nécessite simplement un remplacement de la batterie tout les 2 ans.

Pour se connecter, le visiteur scanne un code QR pour obtenir directement les informations dans la langue qu'il désire et ouvre son navigateur internet vers les infos concernées.

Bref, rapide et efficace, un produit révolutionnaire qui mérite d'être mieux connu encore en cliquant ICI.

19/04/2014

Notre Aquarium sous 4 Soleils !



Notre Aquarium-Museum (quai Van Beneden) vient de recevoir le label (bien mérité) d’attraction touristique, avec la mention 4 soleils.

C’est sur base de nombreux critères qualitatifs que le Commissariat Général au Tourisme octroie (sur demande) des soleils aux sites touristiques. Il y a par exemple l’accueil, l’accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite, les informations au sein de l’institution, le site Internet, les supports promotionnels. De la même manière que les hôtels ont leurs étoiles et les gîtes leurs épis, les attractions reconnues ont leurs soleils.

Avant l'Aquarium, seul le Musée de la Vie wallonne avait reçu cette récompense à Liège. Par contre, Source O Rama (Chaudfontaine) et le fort de Lantin ont chacun 2 soleils, le Musée des Transports en commun et le domaine de Wégimont, 3 soleils. Il faut partir à Stavelot pour avoir plus de soleils puisque l’Abbaye est la seule attraction de la Province à avoir reçu 5 soleils.

Pour information :

La démarche que vise Commissariat Général au Tourisme en récompensant des sites avec des soleils est avant tout qualitative. Elle cherche ainsi à encourager un niveau d’excellence et donc à renforcer le professionnalisme des infrastructures touristiques wallonnes.

Par exemple, pour se voir attribuer un premier soleil, une attraction doit notamment disposer d’un service complet de téléphonie pendant les périodes et heures d’ouverture, d’un dépliant mentionnant la description et les modalités pratiques, d’un espace d’accueil clairement identifiable, ou encore d’un matériel de premiers secours. L’obtention de soleils supplémentaires est donc conditionnée par des exigences de qualité de plus en plus importantes. Ainsi, une attraction 5 soleils doit notamment disposer d’un espace de vente équipé d’un mode de paiement électronique et l’accueil doit être possible en trois langues.

Bref, Liège peut dès lors être très fière de ces 4 soleils accordés à son Aquarium.

(Source : la Meuse)

17/04/2014

Des œufs dans le Cœur Historique de Liège



Le samedi 26 avril prochain, entre 13h et 15h30, le Comité de quartier du Cœur Historique de Liège organise une grande chasse aux œufs.

Le départ se fera Place Saint-Barthélemy. Par équipe, les participants devront trouver des œufs cachés dans tout le quartier et dont la découverte dévoilera un message secret.

Parallélement à cette chasse aux œufs et durant tout l'après-midi, seront organisées des animations pour les enfants (grimages, contes...) ainsi que de la petite restauration.

Une inscription préalable est souhaitée ( atelierdeslapins@gmail.com ) et une partitipation de 2€ est demandée pour le parcours de la chasse aux œufs, à l'issue de laquelle les trois meilleures équipes recevront un prix.

Chaque participant recevra un billet de tombola (tirage à 18h30) ainsi qu'un sachet d'œufs en chocolat.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

15/04/2014

Goffard sisters et pâtes aux insectes



Petit coup de chapeau à deux Liégeoises, Géraldine et Sophie Goffard, qui travaillent (depuis presqu'un an) à la fabrication de pâtes à base de farine d’insectes.

"Quelle horreur !", me direz-vous, et pourquoi pas ?

En tout cas, ce projet (lancé grâce à un site de crowdfunding) semble fonctionner : les pâtes des deux sœurs devraient être commercialisées d'ici peu.

L'origine de cette initiative n'est autre qu'un voyage au Bénin, réalisé par Géraldine. Dans ce pays, les insectes riches en protéines (et de haute valeur nutritive) représentent une alternative à la viande. L'idée d'intégrer les insectes dans les pâtes devrait aider les consommateurs de nos pays à oublier qu'ils mangent des insectes. En ce qui me concerne, je reste perplexe, quant à mon oubli !

Mais quel insecte peut bien entrer dans la recette de ces pâtes ?

Après une série de tests, ce sont les vers de farine qui ont été retenus pour le goût de noisette, voire de crevette, qu'ils donnent aux pâtes ainsi qu'une coloration rappelant les pâtes complètes.

Ce produit, baptisé pâtes Aldento, devrait être commercialisé dans les épiceries spécialisées, les magasins bio et les groupements d’achats, dans un premier temps.

Je vous demanderai d'essayer pour moi car rien qu'à écrire ces mots, j'ai l'estomac tout patraque !

13/04/2014

Liège autrement

10/04/2014

Fontaine de la Tradition, le retour

On parlait de sa restauration depuis des années (environ 15 ans) et depuis tout ce temps, elle ne tenait debout que grâce à des sangles...

De qui parle-t-on ?

Mais de la Fontaine de la Tradition, pardi !



La Fontaine de la Tradition a été érigée en 1719 place du Marché, à quelques pas du Perron et de l’hôtel de Ville. Sur trois de ses faces, on retrouve des bas-reliefs de Georges Petit (1879-1958) évoquant des aspects typiques du folklore liégeois : marionnettes, botteresses et cramignons (danse populaire).

Démontés il y a plus d’un an pour être remis en état, ses 88 éléments ont été restaurés en atelier et viennent d'être remontés. Cela s'est fait en deux phases : tout d'abord, la pose des marches et des quatre vasques sur une nouvelle assise. Ensuite, le raccordement à l'eau (la fontaine fonctionne grâce à un circuit fermé) et enfin, la remise en place des quatre faces et du dôme de pierre.

Voilà qui est fait ! Il ne nous reste plus qu'à aller voir cette œuvre remise à neuf...



04/04/2014

Liège-Bastogne-Liège, 100ème édition

Cette année, Liège-Bastogne-Liège fête sa 100ème édition.

A cette occasion, de nombreuses surprises nous attendent à Liège, le 27 avril (départ de Liège à 10h, passage à Bastogne entre 12h30 et 13h, puis retour à Liège) : un sprint spécial au km 100 de la course, le retour des grandes côtes qui jalonnent la course pour en faire une édition historique, ainsi que le retour d'autres côtes légendaires comme les côtes des Forges, de la Roche-aux-Faucons, de Stockeu, de La Redoute ou encore de Saint-Nicolas.

Pour rappel :

Créée en 1892 par le Pesant Club Liégeois et le Liege Cyclist Union en Belgique, Liège-Bastogne-Liège est la plus ancienne des courses cyclistes encore disputées, ce qui lui vaut le nom de Doyenne. Son parcours accidenté de 260 km en fait l'une des classiques les plus exigeantes et les plus prestigieuses. La course devait à l'origine être le prélude à une course de plus grande importance, Liège-Paris-Liège. Il n'en fut rien puisqu'elle s'arrêta à Bastogne.

Mais ce n'est pas tout...

A l'occasion de cet anniversaire, les Editions Noir dessin proposent un nouvel ouvrage sur le sujet, œuvre de Jean-Pierre Ropet comme l'indique l'illustration ci-dessous.



Ce livre reprend l'histoire de Liège-Bastogne-Liège mais aussi de la Flèche Wallonne et ce, à travers diverses anecdotes et plus de 250 photos ainsi que de nombreux palmarès...

Bref, un événement à ne pas manquer !

02/04/2014

La nouvelle Soundstation



Voilà plus de 5 ans que la Soundstation de la rue Pouplin est fermée mais rassurez-vous, la nouvelle pointe son nez : le gros-oeuvre ayant déjà été réalisé (en même temps que la rénovation des anciens bains de la Sauvenière), il ne reste plus que les travaux d'aménagements intérieurs et scéniques à entreprendre, ce qui, en fait, n'est pas une mince affaire !

La nouvelle Soundstation devrait donc être opérationnelle début 2015.

Cette salle de concert, située sous la Cité du Miroir, comprendra 600 places et complétera à merveille le pôle culturel de l’hyper-centre (Opéra, Cinéma Sauvenière et Cité Miroir).

Bon à savoir : une somme de 1,218 million d'euros va être débloquée pour les travaux et une fois terminée, la salle sera gérée par la même équipe qu'auparavant, à savoir les organisateurs du festival Les Ardentes.

(Source : RTBF.be)