27/07/2014

Invasion de mouettes à Cointe

Photo : Joëlle Sacré


Tout Liège ne parle que de ça : des mouettes ont envahi notre Sacré-Cœur de Cointe, et l'une d'elle a même un coquelicot dans son bec !

On en oublie presque l'état de délabrement de l'édifice, tellement les volatiles planent en désordre sur la façade. C'est bien évidemment là le but de cette fresque : masquer les dommages du temps aux 50 chefs d'État et dignitaires (dont François Hollande et le couple princier William et Kate) attendus à Liège le 4 août, pour commémorer le 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale.

Une fresque de dernière minute, retransmise à la télévision et dans plusieurs pays du monde ...

Elle aurait mérité d'être plus soignée, mais laissons le bénéfice du doute plaider en la faveur d'un résultat plus concluant, d'ici quelques jours : aucun graffeur digne de ce nom ne laisserait des mouettes sans yeux, et puis l'élévateur est encore présent sur les lieux.

Photos : Joëlle Sacré

17/06/2014

Bientôt une Basilique de la Paix à Cointe



Tout le monde connait Le Monument Interralié de Cointe et la Basilique du Sacré-Cœur, sa voisine.

A Liège, à cause de leur forme respective, on les appelle Laurel et Hardy.

Si le Mémorial a récemment été rénové en vue des festivités de commémoration de la première guerre mondiale, il n'en est pas de même pour la basilique qui tombe littéralement en ruines.

Désacralisée, l'édifice a jadis été le décor d'une exposition sur les orchidées, hélas son état de délabrement ne permit pas d'autre événement par la suite, et elle fut mise en vente pour un franc symbolique, à l'époque. Depuis peu, l'espoir renait de la voir un jour faire peau neuve et devenir Basilique de la Paix.



En effet, le bâtiment pourrait devenir un lieu de recueillement, symbole de paix, ouvert à toutes les religions et à toutes les convictions. Nous devons cette idée à Monseigneur Delville, évèque de Liège, qui porterait le projet sur fonds publics, afin que le site soit utilisé pour des expositions, des rencontres ou des débats.

Cette initiative me semble bien fondée et mettrait un peu de vie dans un endroit de la ville insuffisament exploité.

Pour rappel : le 4 août, Liège accueillera (dans le cadre du centenaire de la première guerre) 50 chefs d’État ainsi que quelques têtes couronnées sur le site du Mémorial. C'est vraiment dommage que le projet de Monseigneur Delville n'ait pas abouti plus tôt !