26/10/2008

Les bouchons d'amour sont liégeois


Beaucoup de gens parlent actuellement de conserver les bouchons des bouteilles en plastique pour une œuvre chargée de venir en aide aux personnes handicapées.

De quoi s'agit-il ?

Missing image


En fait, une fois collectés, ces bouchons sont recyclés et reconditionnés en palettes de transport qui sont vendues à des sociétés. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que la collecte et le recyclage des bouchons en plastique est une invention 100 % liégeoise.

Eryplast, une société située dans le zoning des Hauts-Sarts, recycle entre 200 et 300 tonnes de bouchons par mois.
Des bouchons issus des quatre coins de la France et de la Belgique.

Et savez-vous à qui nous devons cette initiative ?

À Jean-Marie Bigard que rencontra un jour Dominique Rykens, fondateur et directeur d’Eryplast :
    Nous discutions de nos activités professionnelles. Lorsque Jean-Marie a entendu que je travaillais dans le recyclage des plastiques, il est venu me trouver:
    “Tu n’aurais pas une idée pour créer une association qui viendrait en aide aux personnes handicapées en conciliant solidarité et écologie?” ,
    avait lancé l’humoriste.

    La réponse de Dominique avait fusé:
    “Rien de plus simple. Collectez les bouchons en plastique des boissons et autres produits alimentaires. Ma société rachètera les bouchons collectés par votre association et nous les recyclerons.”

Voilà comment, quelques semaines plus tard, Jean-Marie Bigard créait l’association Bouchons d'amour...

Pour toute information complémentaire (récoltes, prix, etc.), veuillez contacter Eryplast.


ACTUALISATION 30 OCTOBRE 2012


Avant tout, je tiens à remercier les habitués pour leur fidélité et les visiteurs (Google, Bing, etc.) pour leur passage sur ce site Liège Urbain qui, je le rappelle, n’a de vocation que d’informer les internautes sur l’actualité ou l’histoire (urbanistique, culturelle, sportive, etc.) à Liège : les articles renvoient généralement à d’autres liens pour plus d’informations auprès des responsables, organisateurs, … Dans la mesure du possible (commentaires, courriels, Facebook, …), j’essaye avec mon ‘webmestre’ Owen de répondre à vos questions, demandes de renseignements, etc.

Pour ce qui concerne les Bouchons d’amour, l’initiative de Jean-Marie Bigard, développée par la société liégeoise Eryplast, s’est bien organisée en France, en partie grâce à divers sites internet, entre autres :

      • www.bouchonsdamour.com

Pour ce qui est des récoltes en Belgique, en attendant un site bien structuré, vous pouvez bien entendu utiliser cet espace pour vous manifester en tant qu’organisateur, transporteur ou autre initiative. N'oubliez pas d'indiquer clairement vos références (adresse, téléphone, GSM, e-mail, URL,...)

ATTENTION ! En aucun cas, Liège Urbain n'est lié aux récoltes de ces bouchons et ne peut se charger de son organisation.
C'est avec plaisir que les commentaires de cette note sont accessibles aux demandes et offres dans ce domaine : prière de s'y référer pour tout renseignement complémentaire. Ce site ne communiquera plus à ce sujet.


Merci à tou(te)s.
Hollynx, gestionnaire Liège Urbain

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (41)