26/02/2012

La Copareye, le retour

Connaissez-vous la Copareye ?

La Copareye est en fait une cloche, la mythique cloche de la cathédrale Saint-Lambert qui disparut entre 1418 et 1793. Cette énorme cloche, au son très grave, sonnait toutes les heures, d’où son nom wallon de Copareye (coups pareils), à moins qu’il ne signifie coupe-oreille comme le raconte l'histoire de la cloche de la retraite.



Un fragment de 6 kilos fut conservé au Musée de la Vie wallonne et l'ASBL Liège Demain (groupe informel de citoyens, de responsables d’entreprises et d’institutions publiques et privées créé en 1998, dont le but est de diffuser une image positive de la Ville et de mettre au point des projets concrets au service de cette image) a l'intention de faire sonner à nouveau cette cloche.

En effet, le Centre de recherche et de formation musicale en Wallonie, le son de la "Copareye" a pu être reconstitué. Afin de faire revivre aux Liégeois "les heures enchantées de Liège" et la "voix de Liège" qu’était cette cloche, les tenants de "Liège Demain", Pierre Fontaine et François-Xavier Nève en tête, ont imaginé un véritable "son et lumière".

Ainsi que l’échevin Michel Firket l’a expliqué en prélude à la session plénière de "Liège Demain", la visite de son chef de cabinet Jean-Marie Verdière à Bratislava, où il a assisté à un spectacle de ce type, fut aussi déterminante. Le projet, dont le coût, pris en charge à hauteur de 50 % par la Ville, est estimé à 120000 euros, doit voir son aboutissement en octobre prochain, à l’occasion de la "Nuit des Coteaux". À 21h et à 22h, les 16 piliers de l’ancienne cathédrale s’illumineront puis retentira le son reconstitué de la "Copareye", avant que la part belle soit faite à des morceaux de compositeurs liégeois de renom. B.B.


Vivement voir ce spectacle !

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)