31/05/2012

Grands-parents à louer



Encore une nouveauté à Liège, le logement intergénérationnel portant le nom sympa de son ASBL : 1 toit 2 âges.

Le principe est simple, comme nous l'explique la presse :

il s'agit de l'accueil d'étudiants chez des séniors, ce qui d’un côté permet de rompre la solitude des seniors, de les maintenir à domicile, de leur procurer un sentiment de sécurité ainsi qu’un complément de revenus et de l’autre côté, cela permet à l’étudiant d’avoir un environnement convivial et calme, de vivre une rencontre enrichissante et de débourser moins d’argent. De plus, le logement intergénérationnel permet non seulement de rassurer les parents, mais également, pour la société en général, d’élargir l’offre de kots étudiants.

Ce concept existe déjà depuis trois ans à Bruxelles mais également à Namur, Louvain-La-Neuve, Mons et Charleroi.

Quel est l'intéret de ce système, en plus de ceux cités ci-dessus ?

Deux formules sont possibles :
- Le logement économique : le jeune paye environ 100€ contre services rendus et présence régulière.
- Le logement avec loyer : l'étudiant paye aux alentours de 300€ de charges.

A l'heure du chacun pour soi et du prix toujours plus élevé des kots, je trouve cette initiative très intéressante.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (0)

26/07/2007

3 clics, 1 kot !

Missing image


Voilà un nouveau concept dont on commence à parler à Liège. En effet, depuis le 25 juin, kotaliege a démarré et déjà 270 annonces de kots ont été publiées.
Ce site a spécialement été conçu d’une part, pour les étudiants : une recherche simple, des photos, une localisation claire et des commentaires et d’autre part, pour les propriétaires qui peuvent mettre leur annonce en ligne en un clic. Et tout cela gratuitement.
Quand on sait que Liège comporte environ 6OOO kots, on se doute qu’en trouver un qui convient relève du parcours du combattant et c’est pourquoi, Nicolas Sauveur, un jeune Liégeois, a eu cette idée originale de créer kotaliege.be , le premier site Internet de kots pour étudiants.

Hollynx |     |   |   Qué novèles ? (1)

13/03/2007

La Saint Torè

Missing image

Pour clôturer en beauté la période des Saints, on fête à Liège la Saint Torè.
“Li Torè” (le taureau, en wallon de Liège) est le symbole des étudiants liégeois et ceux-ci ont maintes fois prouvé leur attachement à cette sculpture que l’on peut voir aux Terrasses du boulevard d’Avroy.
Œuvre de Léon Mignon, le Torè et son maître “Djôsef” choquèrent beaucoup les bourgeois de Liège lors de leur installation. En effet ces deux-ci, chacun à sa mesure (!), exposaient au grand jour ce qu’à l’époque la morale imposait de cacher…

Missing image

Il n’en fallait pas plus pour que les étudiants liégeois en fassent leur mascotte… Lors du dernier conflit mondial, ils le cachèrent même dans les caves de l’Université pour le protéger de l’envahisseur.
La Saint Torè est le culte rendu par les étudiants à ce taureau de bronze pour commémorer l’arrivée du printemps. Elle rassemble des milliers d’étudiants…
La fête commence par une soirée le lundi de la 3e semaine de mars.
Le mardi après-midi, le grand Cortège de Saint Torè agrémenté de chars emmène les étudiants devant la statue, dont ils badigeonnent les parties mâles avec de la peinture de couleur vive, preuve que la belle saison est de retour…
La Saint Torè est aussi la dernière grande guindaille avant la bloque et les examens !

Owen |     |   |   Qué novèles ? (1)